jeudi 29 janvier 2015

La Fan Fiction "After" en Question

"Trop de lecture peut étouffer le génie".
Jean le Rond d'Alembert
Si j'affectionne lire de vraies belles choses (au hasard tiens, un petit Kundera au choix), j'aime aussi parfois, comme lors d'un long trajet en train, me laisser aller à des lectures beaucoup plus légères, un brin frivole, un tant soit peu teenage dream (je vous laisse fredonner l'air de l'amie Katy si la folie vous gagne) (comme moi en cet instant)

C'est comme ça que je me suis retrouvée le week-end dernier en compagnie du tome 1 de la série After d'Anna Todd, une "fanfiction" (un feuilleton écrit au jour le jour sur le web par des fans, inspiré d'un scénario, d'un personnage ou d'une célébrité, souvent de manière très lointaine) ayant remportée un franc succès sur Internet via la plateforme Wattpad et donc publiée par la suite dans désormais plus de 26 langues.  

Si 90% des "fanfiction" sur la Toile détournent les mythiques Harry Potter, Twilight (qui est le point de départ du célèbre Fifty Shades of Grey) ou autres mangas japonais très clichés, Anna a pris comme rôle introductif de son histoire le leader du boysband One Direction. On reste donc dans la sauce adolescente à souhait, topping beau gosse à la clé.


Le temps d'écumer les pages (le livre est épais mais les caractères sont énormes) (pardon my astigmatisme) j'étais Tessa, cette jeune étudiante vierge effarouchée qui voit sa vie totalement bouleversée par un ténébreux aux abords pas commodes... Il faut dire que l'auteure de 25 ans sait doser son suspense et ménager notre petit coeur chapitre après chapitre. 

Alors oui c'est léger, ultra léger même. 
C'est sucré, trop sucré même.
Mais ça se mange sans faim.
C'est bon comme un épisode de Dawson en fin de dimanche après-midi une veille de DS de maths (rassurez-moi on dit encore DS pour devoir surveillé ?!). 
Ou une brioche feuilletée Picard tout juste sortie du four (comme en photo) (#yummylecture).

Certainement pas un Goncourt. 
Juste un passe-temps pour jeunes amoureuses de l'amour. 

mardi 27 janvier 2015

Coach de Star - Matériel de Star

"Le haut niveau est un jeu. Alors autant le vivre et le jouer à haut niveau".
Jean-Claude Killy
Semaine dernière en plein coeur du centre sportif chic L'Usine à Paris, une fin d'après-midi pas comme les autres, en compagnie de coach Joe, un coach "people" ayant notamment entraîné Omar Sy avant le tournage d'Intouchables (ça c'est pour le côté cocorico) ou le famous koople Kayne West/Kim Kardashian (ça c'est pour le côté waou)...

Conviée en compagnie d'autres blogueuses et journalistes sportives à l'occasion du lancement des nouveaux écouteurs sans fil PowerBeats2 de la marque Beats by Dre, j'ai été mise au défi lors d'une session training des plus killing (me (not) softly (at all))


1h intense et complète avec beaucoup de cardio et des exercices ciblés type gainage ! Autant vous dire que je me suis évanouie juste après la photo de groupe (prise après la séance) (merci Mr le photographe) (mon sourire est trompeur) et les quelques chips de kalé avalées juste après (eurk).

De quoi nous motiver à tester ce nouveau système wireless, connecté en bluetooth à notre téléphone, qui permet de se déplacer librement et de s'entraîner en mouvements (9 mètres de distance possible et plus de 6h de lecture non-stop) (de quoi faire un marathon donc) (ahem). L'idéal pour aller courir ou pour faire des sessions de working out directement à la maison via une application (comme NTC Nike Training Course, ultra-ludique et pratique) (surtout sans les mains) ! 

Allez, on dégaine son tapis, ses haltères, sa medecine ball et son élastique...
L'important c'est d'y croire, d'être bien équipé(e) (et de s'auto-motiver accessoirement parlant) !

Infos Pratiques : 
Coach Joe : contact Twitter https://twitter.com/coachjoe78 
Beats by Dre : www.beatsbydre.com 
Prix indicatif : écouteurs sans fil PowerBeats2 environ 199€

Vide Dressing is Coming !

"Les rendez-vous mémorables sont clandestins".
Félix Leclerc
Rendez-vous ce dimanche 1er février dès midi à l'hôtel Brittany dans le 9ème arrondissement de Paris pour un chouette vide-dressing entre filles !

Accompagnée de La Dénicheuse, Le Blog de Lilou, Souris Coquette, Laura Loves Clothes, So From Paris et Elodie in Paris, je vous prépare une riche sélection shopping à mini-prix : tee-shirts, vestes, pulls, manteaux, sweaters, baskets et beaucoup de cosmétiques ! J'ai hâte de vous apercevoir, vous voir, vous revoir !


dimanche 25 janvier 2015

Un Week-End à Rome

"Tous les chemins mènent à Rome".
Alain de Lille
Mini city guide aux allures de 10 commandements pour vous résumer point par point mon fantastique week-end à Rome, à l'occasion du lancement de la Six Friends Theory par Mercure. Logement, visites, restaurants, shopping... Je vous dévoile comment (largement) occuper et profiter de 48h dans la capitale italienne !


- Dormir à l'hôtel Mercure Colosseo, fantastiquement situé à tout juste 200 mètres de l'édifice, et possédant l'une des rares piscines sur toit de la ville (j'ai vraiment regretté que nous soyons en plein mois de janvier) (mais mon bikini se tient ready pour les week-ends printaniers)...
- Boire un Spritz au bar (ou directement sur le rooftop si les températures extérieurs vous le permettent) (vous comprendrez plus bas en visualisant la terrasse)...
- Se coucher et se réveiller face au Colisée...


- Passer devant (et dedans) le Colisée, forcément...
- S'émerveiller face à tant de "passé", tant d'histoires, tant de grandeur...


- Pénétrer au coeur du plus petit état du monde et visiter le Musée du Vatican...
- S'éblouir face à la beauté transcendante de la Basilique Saint-Pierre...
- Résister à la tentation de photographier le plafond "Michel-Angien" de la Chapelle Sixtine (seuls trois d'entre nous ont gardé leurs smartphones et autres appareils photos bien rangés) (les autres ont shooté en mode incognito sous le manteau) (#balance)... 
 

- Se perdre dans les rues romaines... 
- Céder à l'appel touristique du Selfie Stick (ce bâton télescopique vous permettant de réaliser à main levée des photos de groupe télécommandées)...
- Se poser en terrasse autour d'une placette aux charmes fleuris et siroter un Coca Light signé d'un grand couturier...
 

- Déjeuner dans une trattoria traditionnelle, Matricianella...
- Commander l'une des spécialités locales : les linguine acacio e pepe (à la crème, au fromage (pecorino) et au poivre) (une tuerie) et les spaghettis all'amatriciana (tomates, oignons et bacon)...
- Refaire le monde, embrasser des Fiat 500 et jurer se mettre au régime en rentrant... 


- Découvrir le quartier du "ghetto juif" et la cuisine typique...
- Notamment les artichauts fris au coeur ultra tendre et fondant...
- Essayer d'annuler son billet retour, déjà...


- Faire son "food shopping" chez Eataly, un très très grand concept store dédié à la nourriture italienne dans son ensemble (épicerie et restaurants), et possédant ses propres fabriques sur place de pains en tout genre, de mozarella en tout genre aussi et même de bières...
- Tester la fior di latte ou la straciatella, des mozarellas ultra-crémeuses délicieuses...
- Déguster l'une de leur fantastique pizza maison, avec une option sur leur gorgonzola-potiron...
 

- Prendre un cours de cuisine spécial "pasta" avec de vrais chefs italiens...
- Apprendre à ne plus lésiner sur l'huile d'olive (et oublier le beurre), à faire sa propre pâte à pâtes, à rouler de l'orrichietti ou du ravioli farci...
- Maîtriser désormais trois plats typiques : Cavatelli con Salsiccia e Funghi, Tagliatelle al ragù et Ravioli di ricotta al limone menta e burro !


- Oublier la triste réalité du retour en "photo-bombant" ses amis dans l'avion...
- Se moquer du maquillage over prononcé des hôtesses Alitalia...
- Garder un maximum de très très bons souvenirs avec soi...
 

Arrivederci Bella Roma !
Et encore merci les amis d'avoir rendu cette parenthèse tout bonnement inoubliable !

Crédits Photos : Amélia de Nymphea's Factory, Sébastien de Dandies, et moi-même pour certaines.