lundi 1 septembre 2014

Addiction Rayon Papeterie

"Je ne suis jamais entré dans un bureau sans me demander comment m'en échapper".
Jacques Sternberg
Je crois que je n'ai jamais fait le deuil du rythme scolaire (mais en fait-on jamais le deuil ?!) (vous avez 4h et une copie-double).

Fin août (ou début septembre, c'est selon) demeure, et demeurera (parole de fille à chat) (ok hors-sujet), la période des achats dits "de rentrée".
Et parmi eux, on the big top of list, les fournitures.

Ayant (un peu trop à mon goût) grandi, nous les désignerons désormais par le terme papeterie.
C'est plus office spirit, et moins mocassins vernis.


Sauf qu'avec moi, tout dégénère au rayon papeterie.
D'une fille (presque) normale, je deviens complètement névrotique.

La fièvre démarrant généralement dès les premiers cahiers, perdue au rayon Moleskine à la recherche du modèle introuvable (si si, le bleu, avec des lignes, mais pas de marge, et avec un élastique sur le côté) (sinon je fais comment pour accrocher mon beau stylo ?!).

Elle me gagne ensuite totalement au rayon stylos (justement) (vous suivez ou bien ?!), car je fais partie des personnes qui achètent encore des stylos (tout comme des briquets) (je ne me contente pas de piquer ceux des autres, moi)...
Pour devenir Chikungunya devant l'opulence d'accessoires en tout genre (et qui n'existait pas à l'époque ou moi j'étais en âge de) (compensation, j'écris ton nom) : gommes en forme de sushis ou de baguette magique, tampon Facebook, cahiers "cro-mignons" et surligneurs dentifrice.

Bref, j'ai un problème avec ça.
Alors autant partagé mes trouvailles "e-ici-bas".
Peut-être même que d'autres névrosé(e)s du papier seront là ?!


vendredi 29 août 2014

5 Masques Visage Purifiants au Banc d'Essai

"C'est dans le silence qui suit l'orage, et non dans celui qui le précède, qu'il faut chercher la fleur en bouton".
Proverbe indien
Qui dit retour de vacances au soleil, dit peau qui va débronzer. 
Et peau qui va débronzer, dit imperfections et boutons assurés (sans parler de la traditionnelle pelée). 

Alors je vous ai préparé un post banc d'essai, spécial masque visage purifiant, histoire de mettre les pieds mains dans le plat pore obstrué (ahem), et de limiter les dégâts côté surproduction de sébum (ahem bis) (pensez à éloigner votre partenaire Chocapic de ce type de pause "beauté"). J'ai testé en condition (à raison de deux fois par semaine) 5 produits de marques différentes, issus de la parapharmacie en passant par la case bio mais aussi les magasins spécialisés. De quoi vous faire une idée sur le prochain it-tube à adopter !


Sur le top du podium de mes essais, un classique du genre : la pâte à l'argile verte PARASHOP pour peaux mixtes à grasses. Un pot de 200ml (premier bon point pour la contenance XXL) destiné aux masques visages et aux emplâtres corps. Une vraie base que j'avais personnellement oubliée/délaissée au profit de choses plus élaborées/marketées... Une idiotie réparée depuis, car je ne lâcherai plus cette argile verte quasi-pure à dégainer en cas de brillance et impuretés.
Comptez environ 10€95 pour cette formule la plus économique de ma mini-liste.


À la seconde et troisième place, on retrouve deux marques généralement appréciées (généralement car je trouve toujours deux ou trois exceptions près pour ne pas confirmer la règle) (#beautyrelou), avec : le masque Aroma Pureté DECLEOR 2 en 1 et le masque turnaround CLINIQUE éclat instantané.

Purifiant et oxygénant, le petit tube jaune emblématique (à 24.50€ les 50ml en moyenne) renferme une formule très concentrée en extraits de fleurs visant à rééquilibrer la peau. Son parfum d'huile d'Ylang Ylang est à tomber et les effets sur le long terme s'avèrent concluants avec un réel affinement du grain de peau.

Côté Clinique, malgré une formule pas assez clean à mon goût et des micro-paillettes intégrées (je déteste cet aspect nacré) (à 47.50€ les 75ml ça fait aussi un peu chier de la paillette) (pardon my langage)... J'ai néanmoins apprécié son effet instantané, idéal en coup d'éclat avant un maquillage de soirée ou une rude journée.


En queue de peloton, le masque purifiant DR.HAUSHKA et le masque gommant Hyséac URIAGE pour peaux mixtes à grasses.

L'un pour sa forme de poudre à diluer avant de l'utiliser on ne peut moins pratique... Il faut jouer au petit chimiste en mélangeant cette pâte à l'odeur peu ragoutante, c'est le gros bémol de ce produit (avec son prix, 37€90 les 90ml) (mais sa composition elle, est nickel (pas un composant synthétique, que de la terre curative, des extraits de capucine et d'hamamélis, et de l'amidon de maïs))...

L'autre pourtant relativement économique (11€ les 100ml) pour son manque d'efficacité utilisé en masque (alors qu'il reste très utile au quotidien en nettoyant gommant doux). Ce qui est d'ailleurs malheureusement souvent le cas des nettoyants détournés en 2 en 1 pour des raisons marketing.

J'espère que ce banc d'essai vous aura aider dans la quête du petit masque de rentrée parfait... Je continue de mon côté, avec des petites nouveautés en provenance de chez Oh My Cream, un fabuleux beauty site dont je vous reparlerai... En attendant de vous préparer la suite logique, avec une version test masques hydratants ! 

mercredi 27 août 2014

Une Soirée (Parfaitement) Parfaite in Shoreditch (London)

"Le baisemain c'est un bon début, ça permet de renifler la viande".
Olivier de Kersauson
Pour ce dernier billet spécial London, direction le quartier de Shoreditch à l'Est de la ville pour un programme de soirée parfaitement parfait... Tout d'abord first step au "Tramshed", pour un dîner entre amis des plus arty.

Car c'est au coeur de cet immense hangar revisité et surtout décoré par l'oeuvre massive de Damien Hirst que nous allons manger ! Quoi ? Et bien de la viande boeuf et/ou du poulet tiens !


Le service est impeccable, rapide et souriant.
La viande est dingue, tendre et bien crispy sur le dessus.
Les accompagnements sont ouf, mention spéciale aux onion rings et aux champignons.
Seule la sauce béarnaise mériterait qu'un frenchy vienne s'installer en cuisine. 

Un plan riche en vache et en patates, comme on les aime.

Et pour continuer sur la lancée calorique de la soirée, prolongeons les festivités du ventre avec un bar à cocktails situé juste à côté, à une centaine de mètres à pieds : "Le Lounge Lover".
En fait pas "un" bar à cocktails mais THE bar à cocktails, rentrant directement dans le top 3 des meilleurs testés à date.

Un décor surréaliste mêlant street art et oeuvres scientifiques historiques, et une carte fabuleuse divisée en plusieurs parties, des cocktails les plus sucrées, aux plus épicés, en passant par les salés et les acidulés. Evidemment on a envie de tout commander pour tout goûter alors on danse alors on boit, beaucoup, beaucoup trop.

Parmi les nombreux coups de coeur alcoolisés de la soirée, je n'en nommerai qu'un : le Japanese Rocking Horse à base de vodka, saké, rose, litchi, fruit de la passion et coco. Un nouveau must personnel.


Un dernier conseil, pensez à réserver, c'est (bien trop) souvent complet à la dernière minute. 
Ce serait (bien trop) dommage de vous gâcher un programme aussi parfait.

lundi 25 août 2014

Un Brunch (Parfaitement) Parfait in Marylebone (London)

"Il y a des maladies qui sont saines".
Eugène Ionesco
Suite (et non fin) (vous connaissez mon amour pour les billets "trilogie") de ce mini carnet d'adresses anglaises (mini carnet pour mini week-end) avec une mini-chaîne (4 adresses dans Londres au total) ultra-fraîche : Natural Kitchen.

Assurant à la fois le service sur place et à emporter, leur spot central de Marylebone s'apparente à un mini-marché bio (je sens que je deviens lourde avec mes mini-trucs) avec corner traiteur, épicerie, boucherie et pâtisserie.

Un mini-coin de paradis (après j'arrête) pour les amateurs d'healthy food, avides de burger désintox. Pour moi le spot parfait pour déjeuner en solo rapido, se ravitailler avant de prendre la route, ou en vue d'un pique-nique entre amis.


Et pour parfaire votre pause, faites un saut chez Bubbleology, le spécialiste du Bubble Tea pardi ! 
Les serveurs ont des airs de laborantins et l'on vous prépare votre thé dans des fioles digne de Chimie 3000... Pseudo-scientifique mais ultra-ludique !

On choisit d'abord sa base de thé (vert, noir, fruité, fumé, avec ou sans lait) puis ses extras tapioca, jelly ou sirop spécial comme Banoffee Pie ou Cucumber
C'est fun à souhait comme take away !


Mais promis demain, on tape un plus dans le dur de la fourchette avec THE adresse à steaks et même du bar à cocktails pour se terminer.
Un dernier post spécial London, protéiné et alcoolisé, ça promet. 

vendredi 22 août 2014

Un Goûter (Parfaitement) Parfait in SouthKensington (London)

"Nous avons encore tout à découvrir en ce qui concerne le goût".
Philippe Conticini
Reprenons, mais reprenons en douceur, et en se remémorant quelques bonnes adresses de vacances à l'anglaise... Amateurs de sucreries en tout genre, vous êtes à la bonne heure.

Je vous avais déjà conté (fleurette) leur adresse parisienne du 16ème.
J'avais déjà entendu parler de leur première ouverture londonienne à Marylebone.
Mais ce que je ne savais pas encore, c'est qu'un deuxième spot de ma chère Pâtisserie des Rêves venait d'apparaître, en plein coeur du quartier frenchy de South Kensington.


Le temps d'un brunch entre copines, j'ai donc eu le plaisir (des yeux et des papilles) de tester leur dernière carte, à la fois UK revisitée avec du carrot cake, des sponge cakes, des scones, etc, mais aussi salée, avec des mets concoctés par des chefs amis de la Pâtisserie. Panini à l'ancienne, salade de fraises et feta, bruschetta, de quoi patienter frais avant l'orgie (obligatoire) de mets sucrés...

Même si je vous conseille de tout commander en même temps, histoire de jouer la carte du brunch et de profiter au maximum de tout (#goinfre), sagement installé en terrasse.

À ajouter absolument à sa liste des envies :
- le kouign aman en stick,
- le chocolat chaud praliné,
- une de leurs glaces d'été avec topping maison, 
- le fameux "Paris-Brest" à insert gianduja tout bonnement fa-bu-leux,
- et peut-être même leur super livre de recettes pour jouer au Meilleur Pâtissier !


À demain pour la suite, presque plus saine (pour changer). 
Stay tuned !