samedi 10 octobre 2009

Fake Rehab

"On ne comprend pas ce qu'est la science de la chaussure, quand on ne comprend pas ce qu'est la science".
Platon

A l'instar de Coline, j'ai attaqué moi aussi le défi shopping; oui celui nous condamnant à un budget mensuel de 150€, tout compris (oui, chaussures et accessoires en tout genre aussi, dans cette enveloppe mini-riquiqui)...
Ce "shopping ban" ayant inondé la blogosphère mode, fauchée à souhait, démotivée comme jamais...

Sauf que comme la majorité des participantes en manque, j'ai craqué, lâché, dévié, totalement zappé cette règle du non "dégainage de CB".
Et devinez où est-ce que j'ai faussé ? Au rayon chaussures bien sûr. Derrière mon ordinateur, for sure.

Mon lieu de perdition: un e-shop jusqu'alors inconnu au bataillon de mes e-bichons, NeedSupply Co. Je n'ai pas su résister devant cette paire faussement biker et assez plates pour m'autoriser l'excuse du "pratique pour gambader dans le tromé et aller taffer".


... Et cette paire de bottines navy blue old school idéales à associer à mes vieux denim usés et à passer accompagnées de mon trench préféré.


Deux modèles Jeffrey Campbell, créateur from L.A, premier exploiteur de notre addiction aux chaussons. Pas fière d'avoir éclaté mon enveloppe mensuelle dédiée pour autant, je compte pourtant les jours avant ma livraison.


En attendant, je me délecte devant les déballages shopping des copines, piles de sacs Sandro, Zara and co en guise d'apéro. Et je refuse les faux bons plans du samedi après-midi: "Flo, tu viens, nous on va à la Vallée Village".

Refus catégorique difficile en repensant aux péripéties réussies de Marie... Difficile mais surmontable face au pire instant de manque, survenant au moment du debrief "rue de Passy" de mon amie E.

Avant toute chose il faut savoir que E. entretient avec sa mummy, un rituel qui nous fait toutes baver de jalousie: la traditionnelle journée "non-stop and no-limit shopping", bi-annuelle en général.


Et ce mois-ci, elle ont décidé for this big day de traîner du côté de chez Sandro... Autant vous dire que j'ai sursauté à chaque découverte, à chaque froissement de papier de soie, de la marinière épaulée pailleté tant regardé en tatant ma CB, au tee rock'n'roll que je me refuse de payer de trop de deniers.


Hopefully for me, elle n'a pas jeté son dévolu sur la pièce qui m'aurait fait craquer, hurler et foncer sur le premier e-shop du quartier pour l'acheter, mon petit manteau en faux leopardo.


J'ai encore du boulot ne pas finir shopping-alcolo pour m'en tenir au budget alloué, ne pas céder au moindre appel des vitrines parisiennes, me concentrer sur des pièces essentielles et moins superficielles.

Désintox sans intox.

F.B

6 commentaires:

CiTiZen a dit…

J'adore vraiment tes billets, ils sont très agréables à lire...

Bon mon commentaire est sans rapport avec l'article du jour, mais j'avais envie de te le dire ! ;-)

leo63 a dit…

j'adore les chaussures!!!
hier j'ai failli craqué sur les dr martens comptoir, mais y'en avait plus...
je me suis rattrapé avec des chaussettes (qui montent jusque mi-cuisses) trop canons.
bon dimanche

Tatiana a dit…

Les bottines bleu marine sont dingues ! Quel bon choix pour cet automne/hiver ! Je vais aller voir sur ce site du coup.

Anonyme a dit…

Je rejoins Citizen, je kiffe ta façon d'écrire. Well done Baby Modeuse !

Ugly Mely a dit…

Les premieres boots sont justes canon

BabyModeuse a dit…

Citizen > Wouahou merci ! C'est le genre de commentaire qui fait vraiment plaisir à lire et redonne un coup de boost !

leo63 > Héhéhé c'est vrai que ces Docs sont très sympa. Avec ce froid, tes chaussettes doivent se révéler achat du mois !

Tatiana > Bonne visite et gare à ta CB ;-)

Anonyme > Oh ! Thank you !

Ugly Mely > Je les attends avec tellement d'impatience...