mardi 16 mars 2010

Nazdrovie

"L'âme slave est la moins hypocrite qui soit. Elle est même terriblement sincère, puisqu'elle l'est à chaque instant et qu'elle varie sans cesse".
François Porché

Attention, billet à haute teneur en vodka.

Evénement au combien surprenant, charmant et dépaysant, "Les Nuits Slaves" ont présenté jeudi dernier le premier volet de leur trilogie dédiée à l'année France-Russie.

Invitée par Kusmi Tea, je me suis rapidement réfugiée par (presque) -10°C au coeur du Marais, après avoir servie de traductrice (de charme) à un danseur russe ne parvenant pas à épeler le nom de la rue à un chauvin taxi parisien.

A peine entrée, un cocktail à base de sirop de thé Anastasia (la saveur phare et ancestrale de la marque, et accessoirement la préférée de mon bien-aimé) et de vodka nous attendait. Un must pour l'amatrice de shaker que je suis, une saveur douce (et pas doucâtre), féminine à souhait (on est là pour célébrer les matriochka, non mais).


Après quelques cornichons russes et une présentation express des rituels cosmétiques russes par l'enseigne "Russie Blanche", qui au passage propose des produits au parfum délicieux, direction le stand "Caviar Passion" pour la tant attendue dégustation d'oeufs d'esturgeon.


Le producteur en chef m'a dressé le portrait d'un produit méconnu, hier réservé aux CSP+++, mais aujourd'hui appréhendé par plus (dire "tous" serait exagéré, cela reste un met pour privilégiés).

La première phase de gestation intervient au bout de 6 ans, lorsque les sexe des poissons devient identifiable: les mâles sont renvoyés, et les femelles choyées à longue durée dans des bassins de lacs de 80m de profondeur.

Puis, pas moins de 10 années d'attente sont nécessaires avant de pouvoir récolter les premiers "bébés". Un travail de longue haleine, motivé par une passion démesurée.

Caviar Passion, grâce à la délocalisation, propose des tarifs particulièrement low cost vs ses concurrents (à partir de 1000€ le kilo) pour un résultat gustatif tout à fait surprenant. Très loin le souvenir amer de mes premiers toasts du passé, welcome douceur et goût pourtant prononcé.

Quelques petites gourmandises et ballets russes plus tard, je repars le ventre plein de gazouillis et la tête encore échauffée par cette belle soirée. Nazdrovie !


F.B

6 commentaires:

Anna a dit…

Quelle chance d'avoir eu une invit, tout Paris en voulait une ! Ca avait l'air top en tout cas...

Anonyme a dit…

Humm Caviar !

JackY a dit…

Anastasia, le meilleur thé au monde. Selon moi, aussi !

Suzanne a dit…

kusmi tchai...ce the mythique dont j'accumule les parfums =)
(et qui soit_dit en passant coute bien plus cher en russie qu'en france)
bien sur tu a bcp de chance d'avoir ete invitee mais je trouve que se limiter au caviarvodkathe pour larussie est un peu cliche
P.S; on dit na zdarovie et pas nazdrovie

BabyModeuse a dit…

Suzanne > Merci pour ton commentaire. Et désolee pour l'erreur en Russe, je suis novice !
Je me permets de vous dire aussi qu'il aurait été fatalement réducteur de relier la Russie aux blondes faciles et aux mafieux... Préférer la vodka et le caviar, c'est comme mettre en avant notre bon vin et bon pain ici.

enterrement vie de célibataire Paris a dit…

Comment as tu trouver la crème de visage que tu présentes?
Lilou