vendredi 8 avril 2011

Moi Lolita #1

"Un jour, un jour c'est sûr reviendra le jour pur, l'immense jour d'avant le temps. Alors la femme et l'homme retrouveront la pomme, sans la morsure dedans".
Claude Nougaro

Lolita, terme pour le moins galvaudé depuis Nabokov (sans parler du titre d’Alizée), utilisé par antonomase pour désigner (étiqueter ?!) certaines catégories de personnes de manière injustement peu flatteuse, il recouvre néanmoins un imaginaire de marque merveilleux, tout à fait unique, et bien loin de ces définitions de comptoir.

Un univers presque magique qui réussit à faire l'unanimité de mon propre panel féminin (mon échantillon d'une dizaine de copines, de ma mère et ma sœur, n'est certes pas représentatif, mais même les instituts officiels ne font pas bien mieux en ce moment).


Crédit photo : Matthew J.Oliver

Et cette marque, c'est bien entendu Lolita Lempicka (quoi, j'ai été un peu trop digressive sur l'introduction ?!).

Ce surnom colle à la peau de sa créatrice, son look vintage de fausse petite-fille aussi (celui qu'on avait aperçu dans sa collaboration avec Etam en 2007), son appartement (que j’ai eu la chance de pouvoir visiter) s’avère à l’image de sa propriétaire, onirique et poétique (une vraie bonbonnière), sa douceur est sans pareille (j’ai aussi eu la chance de la rencontrer) (je dis tout ça en connaissance de cause donc) (la preuve en images ci-dessous)… Et l'on ne présente plus son premier parfum très allégorique voir autobiographique, l’un des best-seller Sephora depuis sa sortie en 1997.


Ce jus reste ancré dans nos mémoires féminines collective comme l'origine de nos nostalgies enfantines : envoûtante réglisse et délices d'anis en guise de gourmandises, rose et violette, reines des fleurs de jardin, et pendant végétal du parfum...

Mais ce n'est pas moi qui en parle le mieux aujourd’hui, faute de réelle connaissance à son sujet (Allez comprendre ce rejet du premier parfum d’adolescente... Allez savoir pourquoi j’ai décidé de l’abandonner la veille de mes 17ans...); ce sont bien les autres qui l'évoquent à merveille, celles qui ont été interviewées sur le nouveau site dédié au futur opus de la marque... Morsure d'Amour.



Et en attendant le lancement en grande pompe prévu pour la mi-mai, vous pouvez vous délecter du contenu présent sur cet espace : un mini-roman écrit par les douces mains d'Anne Solange Tardy (du blog Cachemire et Soie), une collection d'e-cards, une expérience de réalité augmentée et un blog tout nouveau tout chaud rédigé par Julie, révélateur des secrets d'alcôves et de boudoir de Lolita.

Tout un programme idyllique pour patienter en beauté.

F.B

Billet sponsorisé

3 commentaires:

lolo a dit…

ça faisait longtemps que je n’était pas venue et franchement, je suis ravie de ce petit changement de design
dialogue sexe, horoscope, voyance

creation site internet a dit…

Super blog, j'adore arpenter vos billets. De plus, je vous trouve particulièrement jolie avec un charme qui ne laisse pas indifférent, ce qui ne gâche rien, bien au contraire !
voyance par telephone

yanmaneee a dit…

yeezy boost
curry 7
jordan shoes
supreme clothing
cheap jordans
off white hoodie
yeezy 500
moncler
air jordan
kevin durant