mercredi 28 décembre 2011

Preppy Pochettes

"On n'écoute plus ce que les gens disent. On se contente de regarder comment ils le disent, quel regard ils ont en le disant, et si leur cravate est bien assortie à leur pochette".
Bernard Werber

Retour tardif et je m'en e-excuse, la faute au foie gras et surtout à l'indigestion aux fruits de la passion (ma détox glamour post-Noël, que je déconseille très fortement).

Pour me faire pardonner, rien de tel que du look (enfin c'est c'que je me suis dit). Et du look 100% preppy, pochettes cadeaux à l'appui.

Pull mohair H&M - Chemise en jean LEE - Short tartan MASSCOB (via Mode Trotter) - Bottes motardes FRYE (via Spartoo) - Pochettes PIERRE HARDY et ZADIG&VOLTAIRE - Bracelets CHAN LUU (via Vestiaire de Copines), AURELIE BIDERMANN, VANITIES, GAS et DEFILES FROM PARIS.

La première est une Pierre Hardy, initialement confondue avec un modèle Goyard au bras d'un collègue de l'Homme (oui, je me fashion trompe parfois, et je déteste ça), reçue de sa part évidemment (je parle de l'Homme, pas du collègue) (j'vous vois venir bande de dégénérés). 

Assez grande pour accueillir mon MacBook d'Amour, quelques dossiers (faut bien bosser) et magazines en tout genre, zippée pour plus de sécurité, et au liseret bleu-violet dont je ne saurai me lasser... 

Une mer-vei-lle que j'aime fort fort fort (qui dit débrief shopping, dit niaiserie dans le vocabulaire), et ce malgré son côté "déjà vu" pointé du doigt par mes collègues féminines à moi ("Ah ça, j'l'ai eu l'année dernière") (pffff) (oui, j'ai niaiserie, pseudo-jalousie, et autres "loleries" de fi-filles quoi).


La deuxième vient de chez Zadig&Voltaire et m'a été offerte par ma Sister, connaissant par coeur ma teenage addiction aux animaux de la forêt : cerf, loup, lapin, furet, Bambi, tout y passe. 

Forcément, elle a tapé dans le dix-mille, et l'item en question a directement été transformé en porte-feuille, histoire d'être sûre de le trimballer everyday à mes côtés. 

Deux Christmas gifts qui m'ont donné des ailes preppy, l'âme collégienne lointaine (certes), mais l'envie certaine de faire du style school girl le versant up-to-date du tailoring (aka working wear) (y'a pas plus barbant "modement" parlant, que le tailleur/costume à mes yeux).

F.B

1 commentaire:

Clémentine a dit…

j'adoooore la pochette Bambi !!! et j'aime tes bracelets :p