mardi 17 février 2009

Dessus-dessous

"Le strip-tease continue: après l'abandon de la cravate, du veston, souvent de la chemise, les chaussettes disparaissent à leur tour. Le string suffira-t-il à faire vivre notre industrie textile ?"
Philippe Bouvard.

Sans dessus-dessous, les mœurs changent et les envies s’affirment côté lingerie. 2009 annonce le grand retour de la culotte taille haute et la fin du string, autant dire carrément la fin d'une ère.

Et oui parce que pour moi, l'avènement de la ficelle remonte aux prémices de mon adolescence, vers l'âge de 13 ans (légèrement précoce, on m'en donnait déjà 18). Là où j'ai commencé par piquer un modèle de ma mère, bien trop large, mais qui me donna la sensation d'appartenir à un nouveau clan, celui des grandes, celui des femmes, des vraies.

J'ai donc rapidement virée "soutif addict", affûtant mes goûts au fil des années, passant des marques du Monoprix avec mon budget tout mini-mini aux autres genre Fifi (Chachnil. Je précise pour les plus nuls d'entre-vous) bien moins petits prix.

Single or not single, le montant du m2 de tissu ne m'effraie pas, loin de là: chaque catalogue Princesse Tam-Tam me donne des envies de ... braquage, les frais de port en $US pour Victoria's Secret ne me freinent pas (au point de recevoir des relances from UPS pour ne pas avoir payé les taxes. Pfff mais de quelles taxes me parlez-vous ?!) et mes culottes PetitBateau sont irrémédiablement remplacées par des choses plus olé olé.

Alors la fin du string, moi je n'y crois pas. Il reste indispensable sous quelques bases (slim, jean serré, jupe moulante) et il est impensable de le retirer de nos chiffoniers désordonnés et dépareillés. Le grand retour de la culotte taille haute, très panty time, ben je n'y crois pas non plus. Il n'y a que sur les photos que ça peut-être beau et néo-retro (et sur une mannequin de 2m80 sans ventre, sans hanches, sans seins, avec quasi tout dans les jambes, le reste dans les fesses (mal foutue en somme)).

Entre TopShop et ses sexy shorty, Tam-Tam et ses nuisettes Marie-Antoinette, Agent Provocateur et sa soie sauvage loin d'être sage, Lou et ses dessous frou-frou ou encore Etam qui nous étonne avec Natalia Vodianova très jeune femme fatale (dois-je rappeler que cette beauté est aussi maman de 3 enfants ?! Ca fait mal, oui je sais), je ne sais plus où donner de la tête (et du porte-monnaie).

Une virée au sous-sol du Printemps, véritable temple des tits dessous, et vous aurez un aperçu du marché hétéroclite de l'underwear féminin. Difficile de faire son choix avec autant de choix.

Surtout que les hommes sont rarement de bons conseillers sur ce genre de prêt-à-porter, préférant nous les enlever plutôt que nous les conseiller (rien de plus frustrant d'ailleurs que de dégainer son nouvel ensemble 85D balconnet pour se le faire retirer sans même en avoir profité).

Eux qui n'ont le choix qu'entre caleçons et boxers, ils ne savent comment se positionner face à la prolifération de nos rayons dessous: string, tanga, culotte italienne, slip, culotte taille haute, shorty, shorty/string, soutien-gorge corbeille, triangle, pushup, à armatures, sans armatures, une taille, un bonnet... Beaucoup trop compliqué pour nos minets.

Afin de faire le tri et pas de chichi, voici une petite sélection for me (for me for me formidable), for us girls (and for you boys, une video hot hot hot pour que vous preniez le temps de regarder la prochaine fois).



Agent Provocateur - Valentine's Day

Princesse Tam Tam, modèles "MonCoeur" et "Toquade"

Fifi Chachnil, modèle "Exécution"

Agent Provocateur, modèle "Heart"

Mon prochain billet dénudé arrivera avant l'été avec ma théorie macho du paréo et ma "Swim fashion collection".

F.B

4 commentaires:

petits bouts a dit…

Inimaginable la fin du string! Sont fous tous ces gens, comment on pourrait s'en passer maintenant??!!

UneFillePetite a dit…

Pas que le string soit en lui-même le sous-vêtement le plus sexy, loin s'en faut. En revanche, comme tu dis, rien n'est moins sexy qu'une trace de culotte ou boxer sous une robe/jupe/slim moulant(e) ! Alors, le string restera une base à posséder obligatoirement j'ai envie de dire. A moins d'avoir une garde robe composée de jeans larges et robes aériennes... Et puis, tanga et boxer, j'veux bien. Mais culotte taille haute, sérieusement ? Moi j'pense quand même que lorsqu'on n'a pas le chromosome Heidi Klum, c'est plus un facteur de crise de rire que de désir hein... (Oh la jolie rime improvisée !) Et puis, géniale la vidéo =) (N'empêche qu'un jour, faudrait que j'le teste le coup du trench par dessus les sous vêtements, histoire de voir si c'est aussi radical qu'on le dit !)

BigBoss a dit…

Euh, chère BabyModeuse, petit rectificatif si je peux me permettre ...
vous inscrivez :
"Eux qui n'ont le choix qu'entre caleçons et boxers".
Vous semblez avoir négligé l'option slip, à jamais immortalisée par Popeye dans les Bronzés.
PS : je confirme, le "Coup du Trench", radical, Je vote pour.
Toujours plus sexy que le "Coup du Sombrero"

F.B a dit…

petits bouts > Impossible, je suis bien d'accord.

UneFillePetite > "Plus un facteur de crise que de désir" + "chromosome Heidi Klum" J'adore ! Je te décernerais bien un "BabyModeuse d'Or" pour la peine !

BigBoss > J'ai préféré ignorer le slip effectivement... Faites de même svp.