mardi 20 juillet 2010

Version Longue

"L'imaginaire met des robes longues à nos idées courtes".
Sim

Intéressant de constater (durant les longs trajets en voiture/train/avion ou au bord de la piscine les cheveux huilés et le corps plein d'UV, j'aime prendre le temps de constater, d'observer et d'analyser quelques situations chiffons existentielles (à peine, c'est farniente quand même)), comme certaines marques arrivent petit à petit (ou tee-shirt à pull) à se faire une place au soleil (et pleine d'oseille) dans nos dressings.

Prenez American Vintage par exemple : naming très US pour une identité très frenchie, concept simple pour des gammes en coton, maille ou lin exceptionnelles, et vaste palette chromatique pour des basiques sans failles et sans fashion dérapages... Une image de marque qui n'est plus à faire et des recommandations en rafale auprès de l'entourage féminin (en jargon marketing, traduisez en : taux de notoriété et indice de sympathie au top).

Après mon premier achat en 2007 du petit tee-shirt blanc parfait (et qu'il l'est encore en 2010, j'aime les pièces qui duuuuuuuurent), j'ai enchaîné sans aucun regret plusieurs acquisitions, notamment cette saison où une envie de long (très looooooooooong) a pointé le bout de son téton nez.

Une 1ère démarque de soldes et un colissimo express plus tard, je recevais ma nouvelle robe préférée (ou presque, ça dépend de mon humeur, du temps, et de l'état de mon teint blâfard).


Imprimée à petites fleurs bleues sur fond blanc cassé, des airs vintage et une coupe romantique, de quoi se la jouer belle des champs même après le printemps...


... En tirant allégrement parti des avantages considérables d'une telle pièce :

- La robe longue est légère (argument majeur quand le thermomètre s'affole au-dessus des 30).

- La robe longue est facile (une seule pièce pour une tenue complète, parfaite pour petites ou grandes, minces ou rondes... Record à battre).

- La robe longue est pratique (surtout entre deux épilations).

- La robe longue est élégamment sexy (un peu moins après mon dernier point, certes, mais toujours plus classe en ville que le mini-short en jean de Miley Cyrus).

Maxi-dress pour maxi-effet, mais aussi maxi-obsession.

Faute de l'avoir ignorée en la rangeant immédiatement dans la case "ringardise 70's/vêtement de femme enceinte" avant de découvrir tout ce potentiel vivant, je la boulimise maintenant.

Suite donc au prochain épisode, look à l'appui mes chéri(e)s.

F.B

1 commentaire:

Fashion London Life a dit…

J'ai difficile avec ces robes sans forme au niveau de la taille.
Mais certes, les robes et jupes longues légères, c'est le best pour cet été HOT HOT HOT!