lundi 23 août 2010

Frenchy Order


"Tant pis et tant mieux sont les deux grands pivots de la conversation française".
Laurence Sterne

Citation transposée (rapport au sujet du jour) :

- Tant pis pour ma CB, tant mieux pour mon dressing d'été.

- Tant pis pour le commerce de quartier, tant mieux pour les "start up" (ça fait dé-mo-dé hein "start up" ?!).

- Tant pis pour les kingdom modeux du Royaume-Uni, tant mieux pour ce e-site frenchy.

Explication (je sens que je ne suis pas claire, rapport au sujet du jour) :

- J'aime le shopping.

- J'aime encore plus le e-shopping.

- J'aime encore plus plus le e-shopping made in France.

Car si commander sur Internet ne s'apparente plus à un mouvement de panique pour la majorité d'entre nous (au sens large) (et encore, certains formulaires d'inscription à 28 entrées et autant de réponses à donner commencent à en titiller plus d'un)...

Que les "Hein, quoi, t'achètes sur Internet toi, t'as pas peur-tu vas te faire pirater-ou voler tes données perso" ne font plus peur à personne (exception faite du 3ème âge, faut pas trop en demander aux seniors)...

Et que toute fashionista a déjà cédé, et bien plus d'une fois, aux sirènes du e-shopping...

Il faut bien avouer que certaines choses ne fonctionnent pas parfois (colis perdu, pièce finalement "out of stock" et j'en passe) et qu'il est bon de pouvoir se fier à quelques sites presque parfaits.

Alors même si ma dernière commande anglo-saxonne est arrivée à bon port (comprenez directement dans mon dressing over-saturé via coursier (et en 48h svp)), je ne peux nier avoir subi moi aussi les délires des acheminements non réussis, qui finissent, au mieux, par un mail en provenance d'un robot et un bon d'achat sur le dos (le tout exorcisé à coups de tweets infernaux "hashtaggés" #ASOSfail #TopShopfail and co) (essayez, c'est rigolo) (on se sent moins seul quoi).


C'est donc avec enchantement que j'ai découvert la rapidité et le service d'un e-acteur bien de chez nous : Place des Tendances.

Les co-fondateurs du site, Christine Dubun et Bertrand Rochebillard, professionnels de la mode et du retail depuis 15 ans, ont tous les deux imaginé un concept qui répondrait aux nouvelles attentes des consommatrices : "offrir un large choix de nouvelles collections et donc, proposer autres chose que des collections antérieures à prix discount, tout en sélectionnant des marques dont la presse parle tous les jours et donc, dans l'air du temps".


Le résultat est là avec pas moins de 100 marques à leur actif, un choix immense parmi les toutes dernières nouveautés saisonnières et un service de livraison rapide et fiable. Le tout, avec un détail qui a son importance... Du stock !

Exit les heures passées à reluquer la rubrique "Back in stock" sur TopShop, ici vous trouverez la pièce désirée, même après 3 essais de boutiques différentes IRL (in real life)

En tout cas ce fût mon cas pour ce slim Sandro couleur kaki militaire "usé ce qu'il faut, zippé ce qu'il faut, et vintage ce qu'il faut" (et je rajouterai aussi, "vu sur Mimnor", ardemment recherché par le passé et miraculeusement trouvé soldé chez cet ange fashion de l'Internet.


Alors moi je dis: "vive le e-commerce frenchy" !

F.B

N.B : Rappel pour les nouvelles, je vous ai dressé une liste des e-shops incontournables qui est soigneusement rangée juste ici (non exhaustive la liste, mais exhaustive quand même) (sous peine de finir fichée BNF).

1 commentaire:

Melle Sarah a dit…

Coucou!
Trés jolie pièce de Sandro
Voici mon petit blog si tu veux y faire un tour vilà bise et bonne continuation pour ce magnifique blog =) http://mademoisellesarah.over-blog.com/