jeudi 28 avril 2011

Chez Belle-Maman

"C'est par les robes décolletés que s'évapore peu à peu la pudeur des femmes".
Alexandre Dumas

L'engueulade fashion classique survient généralement chez nous le matin, au moment de la séance d'habillage quotidienne.

Suffit que je sois mal lunée, le regard hagard perdu dans ma penderie et le "pfff j'ai rien à me mettre" au bout des lèvres.

Et il suffit aussi (bah oui, ça fonctionne pas de s'engueuler seule) que le plus poilu du foyer vienne se mêler de ma tergiversation en haussant fièrement le sourcil gauche, l'air de de dire "mais c'est quoi ce look encore ??".

Parce que voyez-vous, l'Homme voit d'un mauvais oeil les pièces un peu trop masculines de mon dressing : boyfriend jean, sweatshirts en coton un peu lose (en taille 42 alors que je fais un 36, mais c'est l'effet recherché) (comprennent rien ces mecs) ou boots noir trop typées "biker".

Et comme il les "subit" la plupart du temps (on ne transforme pas une anti-girly de la fringue), il arrive forcément de temps en temps qu'il craque, et dénonce ma silhouette de "bonhomme" mal réveillé, pour le plus grand drame de mes neurones mode à l'arrêt.

Dès lors c'est le début du fight.

A coups d'arguments assez pathétiques (j'avoue), je tente de m'en sortir et de promouvoir un look androgyne chic ET féminin... Pendant que lui ose un mix de sournoiseries bien ciblées (l'objet du mal vestimentaire devient alors grossissant, surtout au niveau du fessier) et de compliments bien placés (mes siiiiii longues jambes devraient être mises en valeur).

Voilà comment j'ai atterri chez belle-maman en petite robe retro ET estivale ET décolletée (mais pas trop) ET ceinturée à la taille, en plein mois d'avril, sandales aux pieds. En langage amoureux, paraît que ça s'appelle une concession.

Robe Maje (collection été 2010, ceinture H&M, sandales Swedish Hasbeens.

J'arbore une mine réjouie, pourtant je ne l'étais pas, croyez-moi (la faute à la robe, pas à belle-maman, ses bons chocolats, son sourire rassurant et son délicieux pâté Berrichon).

La sensation d'être déguisée en fille parfois, ça parle à l'une d'entre vous (ou dois-je rapidement consulter) ?

F.B

3 commentaires:

CiTiZenEraSeD a dit…

Et pourtant tu es superbe dans cette tenue !!!
J'adore la robe !

Gentleman W. a dit…

Quel dommage d'être triste en étant habillée, car l'habit est le premier bien-être pour soi.

Se faire plaisir et se sentir si bien, pour aimer l'autre. Parfois aussi lui faire plaisir, sinon le célibat a aussi du bon ... et aussi d'autres concessions de vide !

Habillez en fille car vos courbes et votre féminité sont bien là, mais avec la tenue que vous voulez.

Ne vous cachez pas, votre printemps intérieur mérite de rayonner à l'extérieur (comme avec cette robe)

Nylonement

BabyModeuse a dit…

@Citizen Merci, ça me motive ;-)

@Gentleman W. Message poétiquement reçu, merci pour votre commentaire.