lundi 28 novembre 2011

Girly Mix #10

"Si vous voulez acheter, traversez le bazar en regardant et achetez en retournant".
Proverbe arabe

Lundi d'une semaine sous le (hashtag) #happy, for me (puisque celle d'un long week-end via un long courrier, je vous en recause très vite), et donc synonyme aussi d'envies, inassouvies pour la plupart, puisque je m'essaye au "shopping ban" avant le départ.

Point de ventes privées de mon côté donc (même la fameuse Isabel Marant) (c'est vous dire), mais j'en profite pour vous laisser ces quelques cartons pour les réducs Maje, Sandro et Gérard Darel. Il semblerait que seule l'image imprimée suffise pour y accéder.


Sinon, lors des mes e-flâneries, je continue sur ma lancée "mimi" et mini lingerie chez BodyandCo, allant de bonne découverte en exquise surprise... Comme la marque Freya, proposant aux bonnets D et E des modèles généralement réservés aux plus petites tailles, et des imprimés liberty comme je les apprécie.


A noter également au rayon sous-vêtements, l'arrivée en fanfare des modèles triangles armaturés chez Aubade, originellement plutôt axé sur les corbeilles ou les push up. En tant que fan de ce type de coupe, je dis I like it !

Accessoire différent, certes moins sexy, mais accessoire de mode aussi : je lorgne toujours autant sur les pochettes Goyard

Envie d'y glisser mon (petit) monde, le MacBook, l'iPhone, le make up et le Smythson notebook (oui, j'ai quitté Moleskine après des années d'amour fusionnel). 


Je cumule également les fashion obsessions bizarres, comme un slim gris ET fleuri (un peu comme sur demoiselle ci-dessous) accompagné de sleepers en python argenté (un peu comme sur le modèle de chaussures hybrides Maloles, repéré chez Spartoo).


Les sacs cabas me font de l'oeil, en bonne amoureuse des formats XXL, j'ai longuement hésité à shopper ce Darel là, pour finalement tomber sur le monogrammé de mes rêves (que je vous présenterai pour de vrai (avec les formes, tout ça) as soon as possible).


En parlant de rêves... 

Petit Papa Noël, quand tu descendras du ciel, je ne suis pas contre une paire d'escarpins de princesse et une petite robe à palmiers Alexa Chung pour Madewell...


Evite par contre de glisser dans ta hotte, l'un de ces deux items tentant comme ça, mais finalement pas si "hot hot hot" : tee-shirt Isabel Marant // GAP (autant le dernier était réussi, autant là...) et body Eres (autant d'habitude je fonds, autant là...).


Bah quoi, on a le droit de dire quand on n'aime pas (aussi) ?!

F.B

Aucun commentaire: