vendredi 30 avril 2010

Maje Plage

"Il m'est égal de lire que les sables des plages sont chauds, je veux que mes pieds nus le sentent".
André Gide

Le soleil a pointé son nez et ça y est, je ne pense qu'à "mojitoiser" sur un transat, nouveau bikini de CSP+ sur mon body et tongs Havaïanas aux pieds. Sauf que le crédit RTT/CP est épuisé, tout comme le compte HSBC.

Ne reste plus que les 30°C par procuration, alias LastMinute, Expedia, Partirpascher ou Splendia.

Ou comment se créer un combiné vol/hôtel de rêve mais totalement virtuel... Avant de cliquer frénétiquement d'énervement sur la croix rouge en haut à droite (ou à gauche si vous êtes Mac vs PC).

A défaut, j'ai décidé de porter la plage sur mon dos.


Un long tee bien oversized (à la base une robe... Mais sur mon 1m75, on parlera plutôt de liquette) à l'imprimé légèrement vintage et totalement dépaysant.

Un coup de coeur de pause déjeuner à flâner avenue des Ternes, largement repéré via vitrine interposée depuis des semaines.

Photo vitrine Maje

Crush partagé avec mon petit garçon préféré qui n'a cessé de répéter "Page, page, c'est trô bô la page" à chaque portée (oui quand je parle "bébé" j'écris en onomatopée), mais flash incompris par l'Homme qui n'a pas su trouver les mots pour me prouver son désarroi face à ce nouvel achat (comme à chaque fois).

Et vous l'été, vous le vivez aussi sur un écran 15 pouces digitalisé ?

Cela vous parle la plage par procuration au fin fond de l'open space (over) climatisé ?

Ou je pète une durite exotique par manque de congés ?

F.B

4 commentaires:

dreamylacey a dit…

moi je l'ai pris sur une jupe la plage... quand je la porte je m'imagine au bord de la mer...

http://www.iletaitunefoisundressing.com/

CECILE a dit…

J'aime beaucoup "je ne pense qu'à "mojitoiser""... Bien vu ! Dès que le soleil repointe le bout de son nez, j'y penserai ;)

Anonyme a dit…

Il est canon ce tee shirt ! Très bon choix ! Il n'y a plus qu'à attendre le mojito !

BabyModeuse a dit…

dreamylacey > Tout à fait ça !

CECILE > Merci ;-)

Anonyme > I wait...