mercredi 20 octobre 2010

Hair Bluff


"Les femmes sont comme les cheveux : quand ils ou elles ont décidé de nous quitter, rien ne peut les retenir".
Yves Mirande

Faisant suite à ma petite leçon de manucure, veuillez faire un accueil particulier à ce billet spécial crinière (parce que j'ai eu du mal à la retrouver moi, cette crinière).

Etant donné que (comme pour les ongles), je suis plutôt du genre "utilisatrice novice compulsive", bien décidée à trouver les produits clés à force d'essais, et que (comme pour les ongles également), je n'ai pas tellement été aidée par Dame Nature, ce post s'adresse en priorité à celles n'arrivant pas à dompter une chevelure capricieuse, sans pour autant remplacer les conseils d'un CAP professionnel (entendons-nous bien dès le départ) (j'ai le cheveu poreux/mousseux et le QI coiffeuse d'une huître).

Seulement j'ai récemment découvert des éléments essentiels en coiffage tout à fait révolutionnaires pour une flinguée de la tête, pas très douée non plus avec ses minettes.

Car j'ai trois obsessions capillaires majeures : gras, brillance et raideur.

Comprenez que je hais les racines huilées, les longueurs ternes et les frisottis en tout genre (trio-fléau traditionnel chez nous mesdemoiselles).

Côté shampoing, j'ai mis la main sur une gamme aux effets immédiats (c'est toujours agréable de constater l'effet instantané sans attendre 3 mois de cure pour admirer les résultats), celle de Frédéric Tekkai.



Entre le spray réparateur protéine Rx et le combiné "Technician" lavage + après-shampoing (disponibles chez Sephora), mes longues tentacules blondes desséchées ne déclenchent plus le poulpomètre en mode alerte paille, et se révèlent de plus en plus douces jour après jour.

Une réelle victoire après quelques tests peu concluants type Fructis & cie et un espoir perdu dans le temps avec Redken (à la longue, moins satisfaisant).


Mais le it-accessoire capillaire que je souhaite mettre particulièrement à l'honneur est un lisseur céramique "de la mort qui tue", celui qui vous fera balayer Babyliss en une utilisation et oublier Remington pour le siècle à venir (rien que ça, oui) (c'est d'la bombe bébé, d'la vraie).


A l'origine de cette nouvelle arme de salle de bains, la marque ghd, presque inconnue en France mais encensée sur de nombreux blogs beauté américains et dans certains magazines spécialisés type Votre Beauté...

Curieuse et téméraire du cheveu, j'ai eu l'occasion d'apprivoiser la bestiole grâce à une soirée "Muranesque" organisée par la marque (et en un temps record s'il vous plaît).

Déjà, le temps de chauffe est ridicule. 10 secondes, pas une de plus. Et Mr Le Lisseur vous prévient de son hot état par un doux bip (parfaitement adapté à notre réveil "lumière du jour" Philips et nos yeux encore pochés à ce moment donné) (pas de violence, c'est pas les vacances).



Puis, c'est la matière des plaques qui surprend. Douces, elles n'agrippent pas les cheveux et glissent parfaitement sans accrocs.

Finalement, c'est la rapidité d'éxécution qui étonne. En moins de 5 minutes, le brushing est effectué. Ou en moins de 10 minutes, les boucles sont créées (car oui, l'objet sait faire raide ou ondulé, et le coup de main est très facile à prendre) (croyez-en mon côté empotée de service).

Un outil du quotidien girly qui, malgré son coût élevé (199€ environ), représente un investissement "gain de temps" impressionnant, tout en garantissant une chevelure soignée, pas brûlée, et "gainée".

Le Saint Graal de la chevelure rebelle-pas belle-poubelle.

Saint Graal pouvant même être acquis en faisant une bonne action et en défendant une cause commune à toutes les femmes, celle du cancer du sein.

A l'occasion du mois d'octobre rose, la marque ghd propose un modèle "Pink" spécialement décoré (un peu trop Mariah Carey) (mais équipé d'une trousse résistante à la chaleur) (pratique pour voyager et pouvoir se lisser la teuté juste avant le trip Roissy/Orly), pour lequel 10€ seront reversés à la Ligue.



Un geste de nanas, entre nanas, pour d'autres nanas. Moi j'adhère, surtout quand cela transforme ma masse capillaire tout en aidant de jeunes femmes en galère.

Histoire de rester dans du futile, et de ne surtout pas sombrer dans ce sujet pour le moins douloureux (on a dit "blog de fille", pas "tribune des dépressives" ou "sos forum santé"), je ne peux que vous re-conseiller en deux temps bonus :

1. D'appliquer un lait/crème/fluide bouclier et protecteur avant d'utiliser des plaques chauffantes. Vous trouverez ainsi chez Kérastase un produit miracle "nutri-thermique" idéal sous la céramique, et activé par la chaleur.


2. Et de Mater la série "Charlie's Treatment" chez Konbini TV. Fou rire capillaire garanti.


F.B

3 commentaires:

Des Histoires de Pieds... a dit…

Pr les produits a tester....
Et pour le lisseur GHD j'en ai un depuis un an mtnt et je confirme ils est révolutionnaire...
Auj8 je ne peux plus m'en passer (en revanche ces lisseurs sont chers... ) :)
http://deshistoiresdepieds.blogspot.com/2010/10/vingt-cinq-dix-paris.html#links

BabyModeuse a dit…

Des Histoires de Pieds > C'est vrai que le prix est "repoussoir" au départ, mais la qualité est incroyable. Cela ne m'étonne pas que tu l'utilises depuis plus d'un an, j'ai l'impression que ce lisseur peut durer presque toute une vie !

Zora Victimdelamode a dit…

Hello :) Merci pour cette sélection au top. Je retiens spécialement le produit nutri thermique de Kerastase que je ne connais pas et que j'ai bien envie de tester.
Le GHD, je t'avoue que j'ai été découragée par le prix qui est quand même conséquent. Mais j'ai réussi à trouver un lisseur de qualité pro et en plus il est rose aussi ;)le Trendyliss Pinky. J'ai aussi choisi celui-là car contrairement au GHD, il a un thermostat réglable manuellement et je préfère ce système là (je suis un peu parano de la température comme j'ai les cheveux fins et assez fragiles, je fais attention à ne pas monter trop haut).
Si tu veux voir ce que ça donne j'en avais fait un post sur mon blog à l'époque de mon achat : http://bit.ly/1hLMCrl
Merci encore pour ce post très sympa et à bientôt :)