mardi 18 janvier 2011

Petites filles tristes, Grands dadais et Autres doudous


"Mon doudou est moins joli qu'autrefois, mais pourtant je l'aime plus qu'avant".
Philippe Lemarcheier

Comme toutes (et tous) (ne vous cachez pas, de toute façon personne ne vous voit), j'ai toujours eu des affaires dites "doudou", "choupi", "cocoon", voir même "fétiches" ou "porte-bonheur".

Du bon vieux jean H&M acheté en 2003 et ayant toujours ce "je ne sais quoi", aux bijoux préférés et surtout dotés d'une valeur sentimentale (et souvent non fiduciaire) tout à fait inestimable, sagement conservés années après années, en passant évidemment par la culotte fétiche en mousseline rose pastel (ça doit marcher aussi pour vos caleçons) (ou non ?!).

Comme certaines (et certains) aussi, j'ai un côté kidult, loin d'un syndrome Peter Pan avéré officiellement, mais pourtant irrémédiablement attirée par des produits très "retour illico au berceau" (vs au bureau).

La vraie maladie moderne (qu'on se le dise) n'est ni l'ESB ni l'OGM. C'est la régression.
Et le découvert bancaire (qui va avec).

Et au rayon des petits items "doudous" pour petits et grands (budgets), si réconfortants en période "d'hivernation", j'ai fait ma sélection :

- Commençons par la méga promo du jour (bah c'est "les soldes" quand même, je me dois de proposer au moins un bon plan porte-monnaie). Je vous propose d'acquérir pour votre petit bout de chou un néo-pyjama chic et choc (rien que ça) pour le prix d'un modèle basique Monoprix (et même encore moins).


La marque : Ce que je voeu.
Le concept : un combo tenue de nuit/déguisement + un conte (dans la langue de son choix).
Au choix : la fée, le pirate, le super-héros ou la princesse.
Les tailles disponibles : 2ans, 4ans, 6ans, 8ans.
Le prix : 20€ tout rond (ridicule n'est-ce-pas ?!).

- Continuons avec une découverte à ranger directement dans la coiffeuse, comprenez à placer du côté des bijoux fantaisies qui font redoutablement envie.

La marque : Violette Van Parys.
Le concept : Décalé. Des pièces rétro, glamour et chic en porcelaine blanche "customisée" par des détails en dentelle, des cristaux ou des phrases "humoristiques".
Au choix : Une broche tête de mort ultra-girly, ou même carrément princesse en devenir, mais aussi des colliers so nostalgiques.
Les prix : entre 30 et 80€.
Le eshop : site officiel et mini-collection disponible sur Yume Store.


- Terminons par un produit déjà culte : le "Gommage ultra riche corps" au beurre de karité (10%) signé L'Occitane. Presque 5 étoiles au crash test Beauté Test (oui les hommes, l'équivalent de ceux pour vos voitures mais version cosméto) et des avis dithyrambiques au sein de la blogosphère beauté, il ne m'en fallait pas plus pour tenter.

La texture : une sorte de crème fouettée, mixée avec des éclats de coque de noix (pour se débarrasser des cellules mortes), douce, soyeuse, et aux grains ni trop gros ni trop fins.
Le parfum : presque aucun mais légèrement "gourmand" quand même.
Les résultats : Effet "cocoon", laisse la peau lisse et ré-hydratée, très agréable en soirée.


- Et finissons (de nous achever) avec un dernier objet pour faire tomber (des coeurs), se faire craquer, et soldé : le body pardi ! Et chez Princesse Tam Tam, royaume des modèles pour ingénues sexy (vous, moi, nous quoi).

Les items régressivo-craquants : "Colombe" aux petits nuages rêveurs (et transparents évidemment) et "Swing" aux mini-étoiles destinés aux songeurs.
Les prix : 64€ (-20%) et 56€ (-30%).


Charmé(e)s ?

F.B

Aucun commentaire: