lundi 18 janvier 2010

Bibi Combi

"Le faux est susceptible d'une infinité de combinaisons; mais la vérité n'a qu'une manière d'être".
Jean-Jacques Rousseau

Tenue confort d'hiver mais aussi point clé de l'été, la combi est une petite chose à la fois problématique et désirable, attractive mais pleine de vices.

Réapparue discrètement en 2008, massivement en 2009 et de nouveau planifiée pour 2010 grâce à Stella McCartney, Vanessa Bruno, Isabel Marant ou même Barbara Bui. Alors malgré un référent imaginaire commun plus proche de la maxi-grenouillère ou de la combi de ski, tentons de l'imaginer désinvolte mais très étudiée, haute perchée mais jamais négligée.

Les derniers modèles sur papier glacé ne peuvent qu'allécher, de Paul&Joe Sister en passant par BCBG et même H&M.


Le tout est d'éviter le look Mike Delfinomécano ou détenu d'Alcatraz. Contourner le sempiternel problème de l'entrejambe "baillant" et de la pause pipi aussi compliqué qu'avec un body. Et assumer le côté pyjama des villes, voir même "pyjama working".

Parce qu'un peu de fashion ne fait pas de mal.

Parce qu'un peu d'excentricité va pulser cette fin de janvier.

Parce que l'hiver n'a pas tué notre potentiel.

Chez moi (comprenez dans ma cervelle de moineau modeuse), deux modèles n'ont cessé de tournicoter, détruire ce qu'il restait de mon apriori sur les combis "révélatrices inconditionnelles de cellulite apparente ou de couches adipeuses" et sur la nécessité de mesurer moins d'1m70 pour éviter le côté coton-tige macrobiotique.

Celui-ci from American Vintage (une nouvelle fois pour les nuls du fond, la marque qui n'a d'américain que le nom, une petite merveille from France) :


Et cette beauté chez Agnès.B :


Après 3 mois de réflexion (si, si, quand même, faut prendre le temps pour certaines décisions dans la vie) et un colis surprise, me voici armée d'une combinaison "spécial blogging" d'enfer, spécial long week-end d'hiver...

Et sans surprise, c'est bien du modèle AV dont je parle, que je porte uniquement à la maison avec mes fameux chaussons.

Après 6 semaines de possession de la chose en question, je n'ai toujours pas osé la sortir en version outdoor, comme Coline (c'est quand même plus mignon la combinaison sur un gabarit plus petit non ?!).


Sous ses airs de Babygro un "chouille" clownesque, cette pièce ultra-confort a visiblement certains torts, mais sans stopper sa désirabilité, ni son indéniable beauté, bien portée.

F.B

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Ouais. A moins d'avoir le physique d'Elle McPherson, j'y crois bof.

Anne a dit…

alors moi j'adore ! Avec des talons ou en mode hippie chic, je dis oui !

Amelie Ces petits riens parisiens a dit…

Mais toi, tu as passé le cap ? Moi, pas. Je suis fan mais je ne m'y ferai jamais je crois (et puis je crois que les combi de grossesse, cela n'existe pas chez Verbaudet alors c'est tout tranché)

Hélène a dit…

Hâte de voir les photos !