mercredi 6 janvier 2010

Cadeaux Cadeaux


"Sans les cadeaux, Noël ne serait pas Noël".
Louisa May Alcott

Causons un peu "Christmas Gifts".

Oui parce que moi, les soldes, ça me laisse un goût de pas bon dans la bouche (en-dessous de -50%, j'ai des relents de vomi de trop gros prix), limite la larme à l'oeil (en voyant les frusques inmettables ramenées par les pinkos) et le poil hérissé (en-dehors du e-commerce et ses problèmes de saturation de site, la foule féminine a le don de m'exaspérer, voir de me rendre "chien méchant" en moins de temps qu'il n'en faut pour shopper un V-neck basique blanc).

Et parce qu'entre le foie gras et les huîtres, Avatar et une virée au Palais de Tokyo (pour tester "romantiquement" le Photomaton vintage ambulant), environ 36 infusions camomille et un Delerm avalé d'un trait, j'ai aussi eu des cadeaux, beaucoup de cadeaux.

Figurez-vous que cette année pourrait faire figure de millésime. Un cru excellent, sans précédent (surtout après la catastrophe réveillonée de Noël dernier, son lot de casseroles et sa robe de chambre en pilou beige).


Passons rapidement sur la very big surprise de Môman (tellement indécente que je n'ose vous en parler ici (bas)), pour en arriver aux faits : les loving gifts de sister, cousin, cousine, tata, tonton (s'ils me lisent, je suis morte. L'appellation tata/tonton n'étant plus admise depuis mes 4 ans), beau-papa, mamie et compagnie.

Je vous livre le butin en vrac, photos à l'appui :

- Du pull Bérénice ailé et coudiéré couleur rouge sang.

- De la Toy Watch très Obamania noire.

- Re-du pull Kookaï marinier doré.

- De l'ensemble Princesse TamTam argenté.

- De l'écharpe/mitaines "léopardisantes" Virginie Castaway

- Du tee-shirt Agnès.B rose fushia très Lady Gaga

- De la combi American Vintage en molleton (the tenue of the blogueuse, on en reparlera)

- Du collier, du bracelet et de la broche arty

- Du bouquin modeux comme je les aime

Gâtée pourrie. Ou pourrie gâtée, je ne sais plus.



Le pire (ou le meilleur, ça dépend de quel côté on se place), c'est que j'ai volontairement retiré les loving gifts de l'Homme (eux-aussi trop indécents pour être divulgués ici (bas)).

Over gâtée pourrie. Ou over pourrie gâtée, je ne sais toujours plus.

F.B
Illustration: Flickr

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Je veux ta famille et TES CADEAUX !

Cécile a dit…

Très joli tout ça. Mais dis... c'est quoi la very big surprise de Môman ????? Allez dis !!!

Emilie a dit…

Le pull Berenice est dingue... Trop gâtée en effet !

Jo a dit…

Ah la ToyWatch ! Sympa ce débrief !

Anonyme a dit…

le petit lego :)

mahayanna a dit…

Le pull Berenice est superbe!

Anonyme a dit…

Mon truc, à moi, ce serait plutôt le FatBoy...pour y bouquiner ou s'y alanguir !!!

Malyeh a dit…

Wow ! Beau butin !

ps: c'est où que t'as pris la photo de la "peinture" de MJ ?