dimanche 20 juin 2010

Mon (énième) truc à noeud

"Je fais un noeud à mon mouchoir pour me rappeler que j'existe".
Alexandre Arnoux

Après 15 jours d'attente à guetter un hypothétique rayon de soleil et deux semaines affichant un indice UV 0 (voir même -10 si l'on en croit le revêtement gris souris que le ciel arbore aujourd'hui), je craque et ne résiste pas à l'idée de vous dévoiler mon (énième) petit pêché de pieds, avant de parler bouffe et curiosité.

Avec son côté "fille bien", un brin BCBG coincée, le noeud tous azimuts (vous le savez) semble avoir conquit ma petite planète mode (même si certaines le jugent réservé aux costumes trois-pièces de nos hommes ou relégué au rang de babiole pour midinettes pré-pubères... Moi j'adhère, à petite dose et en évitant le total look rose).

C'est pourquoi j'ai naturellement craqué devant cette beauté pailletée, à moitié pardonnée par un bon d'achat Sarenza gagné il y a des mois, mais jamais utilisé jusque là (allez savoir pourquoi (même moi je ne me l'explique pas)).

Sandales Mellow Yellow - Vernis Green 2 Urban Outfitters

Coordonné parfait avec mon vernis couleur gazon "Green 2" from NYC (and Urban Outfitters, soyons précis), entre-doigt (habituellement coince-orteil) indolore et noeud irisé qui sait rester discret... Un triplé gagnant tout à fait charmant, à défaut de pouvoir les utiliser, à date, et IRL ("in real life", pour les nuls du jours).

Ne reste plus qu'à attendre le dit beau temps... Un 21 juin, jour de l'Eté, serait-ce trop demander Mr/Mme Dieu/Déesse du Ciel ?!

Parce qu'à force d'hiberner depuis maintenant septembre dernier (soit 9 longs mois...) sans accoucher de la moindre séance en maillot de bain (pire qu'une grossesse...), la tendance à "l'empattement" continue sa longue route vers août, l'Homme transformé en otarie farcie Häagen Dazs, moi en loukoum à la cellulite rose.

La faute à la météo (c'est déculpabilisant et décomplexant de continuer à se camoufler sous les couches de lainage en râlant de ne pouvoir étrenner sa nouvelle jupette (trop courte, trop serrée)), et aux restos gastros.

Institut Vatel, 122 rue Nollet 75017 PARIS. 01 42 26 26 60

Dernière bombe calorique en date localisée rue Nollet à l'Institut Vatel (que je vous conseille), où des écoliers endimanchés (blazer, blason et tailleur de rigueur) nous ont servi un combiné "double entrée/plat/fromages/chariot des desserts (soit 4 parts de gâteaux, soit 4 desserts)/thé + mignardises" digne d'un restaurant étoilé, mais sans l'addition salée.

3 menus de choix à partir de 33 euros, une alternative gastronomique pratique et économique, mais sans le cadre romantique (on peut pas tout avoir hein).

So, please, please, please :

- des degrés en plus, vite.

- des orteils à l'air, vite.

- des fringues en moins, vite.

Question d'urgence graisseuse.

Question d'humeur teigneuse.

F.B

4 commentaires:

leo63 a dit…

j'adore les chaussures a noeuds! des bises!

Sasha et moi a dit…

celles ci sont superbes aussi, j'ai les mêmes avec le noeud argenté et j'en suis gaga

Sophie/Alerte à Liège a dit…

Elles sont tout simplement terribles!!!!

BabyModeuse a dit…

leo63 > Bises, à bientôt !

Sasha et moi > J'ai longuement hésité... Elles doivent être plus "faciles" à assortir...!

Sophie Alerte à Liège > C'est le mot ! Merci pour ta visite, bienvenue.