jeudi 9 décembre 2010

Interview de Mec

"L'homme veut être le premier amour de la femme, alors que la femme veut être le dernier de l'homme".
Oscar Wilde

Direction "comme des garçons", boyfriend jean sur collant en laine et blouson Teddy like a sportif américain de rigueur, pour une interview spécial XY.

Et c'est pour Sébastien, du blog Dandies, que je me suis prêtée au jeu des questions masculines, parfois le sourire bien accroché au coin des lèvres, parfois l'oeil bien en l'air de perplexité.

Je vous laisse découvrir ces quelques lignes, en espérant les filles, que vous approuverez à peu près mes dires...


"Il n’y a pas à dire, j’ai de la chance.

Cette semaine, j’ai interviewé Florence de BabyModeuse, et encore une fois, vous allez découvrir une sublime jeune femme. Ses atouts ? Son charme, son rire, sa grande crinière blonde. Elle a un côté rafraichissant sans pareil, une vue de la mode enchanteresse et un art de la séduction sans nom.


Oui encore plein de superlatifs, mais que voulez-vous Florence a quelque chose. Et j’espère que vous serez aussi subjugués par elle que j’ai pu l’être. Je ne vous conseille que d’aller visiter son blog www.babymodeuse.com. Bonne lecture et bonne découverte.

Qui es-tu ? Bonjour d’abord (suis polie quand même), je m’appelle Florence, 1/4 de siècle à mon actif de vie et du haut de mes 1m75, je chausse du 38 (pointure moyenne française quoi) et je bois 1L de thé (vert) par jour. D’ailleurs le jour, je travaille en tant que planneuse stratégique digitale, et la nuit, je blogue sur babymodeuse.com.

Pour toi, un homme à la mode, c’est ? Un homme décomplexé. Celui qui a su s’intéresser à ce qu’il porte, et donc, laisser libre cours à une certaine part de féminité chez lui. Un mec qui n’a pa peur d’oser et d’affirmer son style, tout en restant en alerte face aux sirènes des tee-shirts cols V moulants American Apparel. Un poil classique, mais toujours avec un accessoire ou un ensemble qui fait mouche, un « it » du moment ou une très belle pièce choisie avec goût.

Qu’est-ce qui t’attire chez un homme ? Ses yeux, sa peau, ses chaussures, son humour et son intellect (rien que ça) (et ce ne sont que mes cinq premiers critères de sélection, ma grille de lecture globale est trop complexe pour être dévoilée).

La faute de goût impardonnable ? Les chaussures chez l’homme s’avèrent souvent être une faute impardonnable de goût justement ! Entre ceux qui n’ont pas quitté leurs baskets Asics du collège et ceux qui ont voulu investir dans une paire de shoes « de ville » sans y mettre le prix, ou du moins la qualité du choix (et en se retrouvant ainsi chaussés de péniches à sur-piqûres beiges sur (simili) cuir noir)… Le mal des pieds masculins guette !

Métrosexuel, übersexuel ou novocasual ? Übersexuel sans aucune hésitation, avec comme référent Javier Bardem… Même si une touche Novocasual peut-être aussi agréable (je pense Dr Sheperd, je pense Hugh Grant, je pense Jude Law…)…

Alors, barbe ou pas ? Je dis oui aux poils, mais non au « full covering » ! A doser, donc ! Et c’est valable pour la barbe (à doser et donc à soigner) (et oui, ce n’est pas toujours le cas), comme pour le reste du corps.

Ta tenue idéale pour faire craquer l’Homme ? Olala ! LA question ultime que toute fille s’est posée l’oeil hagard devant sa penderie avant un rendez-vous galant… En général après une dizaine d’essayages de robes en tout genre, j’opte finalement toujours pour mon bon vieux jean à la coupe parfaite (adage à méditer : « c’est dans les vieux jeans qu’on fait les meilleures croupes »), un petit top oversize pouvant laisser dépasser un bout d’épaule ou un joli body lingerie, et une paire de talons ni trop hauts ni trop plats pour parer à toute éventualité.

Le restaurant idéal pour un rendez vous amoureux ? Pas de restaurant justement. Une nappe vichy, un parc fleuri, quelques bougies et des petits sandwichs « bacon/laitue/tomates » maisons (on a bien dit « idéal » hein, suis bien obligée de broder).

Femme, mode d’emploi. Un secret de filles à nous dévoiler ? Une vraie femme ne révèle jamais ses combines qu’entre copines (et encore)… Et comme oui, je suis une vraie de vraie, sorry mais no secret story à vous dévoiler today.

La boutique où habiller ton homme ? Paul Smith, pour une valeur presque sûre, Sandro Homme, dans un contexte cadeau, ou DunHill et Dior Homme, quand le budget permet de se positionner CSP++ !

Ton dernier caprice mode ? Un sac, encore, mais totalement inédit puisque fruit d’une géniale collaboration entre la blogueuses PunkyB et la marque Ba&sh. Généralement mes plus grands caprices sont faits de cuir : besaces, bottes, perfecto… J’aime les belles peaux (comme quoi en mode, c’est comme pour les hommes finalement).

Le mot de la fin ? Un grand merci pour cette interview « de mec » où l’on peut quand même « parler chiffon ». La psychologie masculine restant au moins aussi difficile à cerner pour nous que l’esprit féminin pour vous, je concluerai en paraphrasant Freud (ouais, carrément) : « Après 25 années passées à étudier la psychologie masculine, je n’ai toujours pas trouvé de réponse à la grande question : Que veulent-ils au juste ? ». Vénus, Mars (tout ça, tout ça), un même combat."

F.B

3 commentaires:

Bess a dit…

"l'oeil bien en l'air de perplexité" Et pourquoi cela, jeune demoiselle ? ;)

BabyModeuse a dit…

Bess > Parce qu'à la lecture de tes questions par mail, certaines se sont avérées plus difficiles que d'autres... Donc forcément, j'ai souri l'air perplexe en me disant "Mince, que vais-je pouvoir répondre de pertinent à ça ?!" ! Merci encore pour ce questionnaire de mec pseudo-fashion, l'exercice était sympa !

carofashionews.com a dit…

Interview sympa... de plus, tu m'as fait découvrir un blog... pour homme... que j'ai pu donner à MON homme ;-)

CARO @ GENEVA