mercredi 4 mars 2009

Lazy Tendance

"Aujourd'hui, le vrai luxe est de vivre d'une façon plus intime, plus introspective et plus personnelle".
Domenico Dolce

Les jours de pluie, moi, ça me freeze le moral (au-delà de me friser les cheveux). Pour pallier à ce surplus d'humidité, la bonne idée, c'est de se protéger à l'aide d'un type de vêtement bien particulier, celui des fringues dites "doudou".

Cette catégorie regorge de gilets oversize, de matières chaudes (fourrure, polaire, angora, poils de chat), de bas de pyjamas et de pulls cashmere. Il est donc indispensable de la mixer avec une touche plus élégante pour ne pas tomber dans le look "sac à patates" pas classe.

Difficile en effet d'adopter la nonchalance chic et de se glisser dans la tendance sleepy but pretty comme Betty.


Tous les créateurs ont pourtant sorti leurs pyjamas dans le ELLE de cette semaine, bien décidés à nous transformer en une "pyj girl" avertie qui aurait acheté , cet hiver, à 29€, un pantalon lounge en coton blanc chez H&M, et qui le revendrait maintenant sur Ebay, avec un prix de départ de 200€ puisqu'il est vintage now.

Il faut donc être oisive, mais avec morgue ! Se négliger avec soin en somme.

Allier deux notions antinomiques comme le confortable et le chic-able nécessite encore pour moi le talent fashion d'une Patricia Field (Pour les nuls, la célébrissime styliste de Sex and the City, Le diable s'habille en Prada, et tant d'autres). Malheureusement non disponible pour donner un coup de frais et de fouet à mes guenilles démodées.

Avant de réussir la parade "lounge but glam'" de Sarah Jessica Parker (dans un de mes épisodes préférés), je risque de passer par des étapes ratées, hantée par la robe de chambre du pépé des années 30.


Cette lazy tendance "suffisamment cool pour être à l'aise, suffisamment chic pour assurer" semble naître du transfert de la valeur refuge par excellence: la maison. Le loungewear n'a jamais été aussi présent, reléguant le bling bling abusif directement aux dressing non jouissifs des pétasses sans soutifs .

M'inscrivant régulièrement contre l'overdress trop clinquant, je ne peux que saluer cette mouvance contre l'arrogance de la mode en espérant trouver un jour la clé de ce look mémé BCBG branchée.

F.B

3 commentaires:

paméla a dit…

Oui oui oui aux gilets oversize et aux bas de pyjama.
Avec des talons, tout passe! :)

c'est mon 1er commentaire sur tes très belles pages, et pas le dernier! xoxo

petits bouts a dit…

C'est pour ça tes chaussures en peau de lapin??? C'est sur ça doit être confortable!

F.B a dit…

paméla > C'est comme pour le boyfriend jean, l'essentiel c'est de prendre de la hauteur ! Heureuse de te retrouver ici ;-)

petitsbouts > Mes MUKLUK que j'aime d'amour tellement elles sont doudou à souhait ?!