lundi 26 janvier 2009

9ème je t'aime

"La soirée n'est jamais plus belle pour moi que quand je suis content de ma matinée".
Denis Diderot

Aujourd'hui trop cool, c'est lundi: envie de vous conter une petite soirée entre le SoPi et le NoPi (çà s'appelle la bobo-attitude ce genre de naming).

Au programme de ce bon plan spécial 9ème arrondissement: un one-woman show idéal pour un opening de week-end placé sous le signe de la rigolade, et un resto tout bon tout chaud.

Vendredi soir 19h (rassurez-vous les working boys & girls, le spectacle passe à 22h dès février) au "Bout", une minuscule salle de théâtre comique hypra-intimiste en haut de la rue Jean-Baptiste Pigalle, Nora fait son show. 


Elle revisite avec mordant des sujets universels comme le pet au lit, les méfaits de Facebook, l'hystero-jalousie maladive des nanas, la diversité et la qualité des programmes actuels du PAF (je fais comme elle, je précise: Paysage audiovisuel français) mais aussi la sodomie et les femmes "cyclope" (je laisse faire le travail sur cette métaphore à votre propre imagination) ainsi que la coaching-mania du moment.

Teaser obligatoire :



21h, réservation au "Cul de Poule", un nouveau restaurant en haut de la rue des Martyrs, déjà célèbre pour ses bons plans marmitons. Cadre minimaliste (et là encore ultra-intimiste), personnel a-do-rable (c'est devenu rare dans le quartier, donc je mets des tirets et je "boldise") et menu-tout-doux-pour-les-sans-le-sou à 20€ (c'est devenu rare dans le quartier, donc je mets des tirets et je "boldise", vous suivez ?).  

Teaser obligatoire part 2 (pas de vidéo là, je ne m'amuse pas encore à me filmer en train de dîner. A quand le live-blogging ?!):

Menu du soir bonsoir
- Para empezar, une soupe de carottes blanches tout simplement divine (C'est une copine au régime, complètement sevrée de toute sensibilité culinaire depuis 2 mois (aseptisée de la langue en quelque sorte), qui l'a commandée et j'ai vu naître une lueur dans ses yeux du genre "Wouah, çà a du goût ce truc là. T'es sûre que c'est de la carotte ?!"), 
- Para continuar, des petites seiches saupoudrées de pistou et accompagnées d'un mesclun courgettes/mozzarella/tomates. Cuisson just perfect et assaisonnement delirious. Cela vous semble too light ?! Je vous assure le contraire , je fais même une opération "Satisfait ou remboursé" sur ce post !
- Para concluir, gâteau au chocolat de grand-mère et liqueur de litchi. Vous bavez ? Je commence moi aussi.

Minuit, sortie pas jolie jolie mais bilan sans compromis. Une soirée très réussie, à conseiller à vos ami(e)s (çà marche accompagnée ou entre garçons. La preuve: c'est testé et validé aussi par BigBoss, anonyme geek/trendy/bobo du 9ème pas si anonyme que çà, en couple et en potes).

F.B

3 commentaires:

petitsbouts a dit…

ça vaut dire quoi "boldiser"?? :.)

Les chroniques d'une blonde a dit…

Les thémes abordés sur scène par la comique Nora ont l'air bien sympa ! Ca donne envie...

F.B a dit…

petitsbouts > Tu as raison, il faut que j'arrête d'inventer des mots moi... Verbe Boldiser> Bold> Mettre en caractère gras.

Les chroniques d'une blonde > Je te le conseille vivement, grosse rigolade à la clé !