lundi 19 janvier 2009

La guerre des boutons

"Ce qui fait la beauté d'un rosier fait la laideur d'une femme, avoir beaucoup de boutons".
Victor Hugo


Coup de gueule du jour: que l'on ne me reprenne pas à céder face à un packaging Oenobiol alléchant.

Même si visiblement je ne suis pas la seule à m'être fait avoir par ce nouveau traitement "Purifiant peau" de la marque aux pilules carotéinées, je viens de passer les deux dernières semaines à maudir ce produit de m**** et mes choix beauté de consommatrice pas avertie de m****.


N'étant jamais passée par la case du stade terminal acnéique (même pendant les années lycées où j'avais joliment échappé à la pustulisation ambiante) mais n'étant tout de même pas dépourvue de pores comme ces saletés de mannequins photoshopées, j'ai pensé que ces gélules miracles pourraient me donner un coup de pouce pour dire bye bye aux points noirs (c'est pas la cellulite cette fois).

Hypnotisée par le rayon parapharmacie du Monoprix, je saisis donc le paquet verdâtre Oenobiol sans hésitation, bien décidée à déclarer la guerre aux boutons.

Première déception: le nouveau pack ressemble à une vieille boîte de Rennie, blister et comprimés non lisses de rigueur. Plus de jolie petite boîte à glisser dans son sac pour se motiver all day. Une fois à la maison, j'essaye néanmoins de concéder à ce changement un aspect médical rassurant. C'est moche mais bon çà fait scientifique.

Sauf que pour l'efficacité produit faudra repasser. Pire, je commence dès le 5ème jour à voir ressurgir de vieux boutons, pourtant anéantis à coup d'alcool à 90° durant toutes ces années.

Un bilan catastrophique au bout de ma quinzaine: je n'ai jamais été aussi garnie côté rougeurs et pores dilatés, un côté adipeux plutôt hideux.

Thanks Oenobiol pour l'acnéique attitude !

Résolution beauté 2009: arrêter de croire aux poudres de perlimpinpin et se satisfaire d'une peau pas presque parfaite.

F.B

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Tu sais ce que j'en pense on en a discuté vendredi...
Comme quoi il vaut mieux rester aux bonnes vieilles crèmes de pharmacie...
Quoique à y réfléchir Oenobiol est vendu en pharmacie, le packaging est partout ...

Florence a dit…

Anonyme > Really ?