vendredi 24 septembre 2010

L'Automne et ses Merveilles

"Il faut vouloir quand on le peut, car ni la saison, ni le temps, n'attendent personne".
Baltasar Gracian Y Morales

Les temps changent, notre mine aussi.

A croire que cette rentrée pseudo-scolaire a littéralement achevé les 3/4 de la population française. Le parisien ne va pas bon train, il a l'oeil hagard et semble crier au désespoir (oui, j'exagère, comme toujours... Je pousse le vice, je force le trait, je parle Marseillais quoi).

Au programme du jour, trois idées en bataille, testées pour tenter d'égayer cette triste saison des pluies, du gris et de la boulimie.

En quelque sorte une posologie médicamenteuse à la sauce BabyModeuse.

Attaquez dès les réveil par une mise en lumière du visage (comprenez détox de cernes et repassage des marques d'oreiller) avec en partenaire de choc et de choix : Burberry Beauty.


Car depuis le 20 septembre, l'écharpe tartan n'est plus la seule alternative au trench iconique de la marque. Depuis 2 ans maintenant, la gamme "beauté" orchestrée par Christopher Bailey est à l'étude, imaginée pour coller à la tendance effortless en cosmétiques et oublier les maquillages over glamour (exit l'oeil charbonneux ou la bouche lipglossée en fushia, welcome teint de pêche et lèvres presque naturelles).

En s'inspirant de leurs ambassadrices maisons comme Emma Watson, et des jeunes femmes dans le vent telle Keira Knightley, la ligne se veut sobre, en adéquation parfaite avec l'ADN de Burberry mère. L'objectif utlime étant de "laisser transparaître en filigrane la beauté de chacune"...

Révéler la beauté, plutôt que de la singer... Tout un programme...

3 produits sont passés au banc d'essai de mes yeux pochés et lèvres gercées (sans parler de ma salle de bains aux allures de kibboutz): Le brillant à lèvres LipGlow, la poudre bronzante naturelle Warm Glow, et le fond de teint fluide éclat Sheer Fundation (qui lui attend sagement son tour pendant que je profite des derniers erstaz d'UV accumulés en Grèce) (même si j'aurais presque hâte de l'inaugurer tant le "naming produit" me plaît) (décliner le nuancier de beige par différentes teintes de trench, j'ai trouvé ça génial).

Toute la ligne Burberry Beauty est disponible sur Burberry.com ou aux Galeries Lafayette.

Les packagings sont classieux et s’inspirent du « check » emblématique, ils bénéficient d’un magnétisme aimanté pour la protection du produit en toutes circonstances. Les lignes épurées et modernes bouleversent un peu les codes habituels en cosmétique, ce qui n'est pas pour me déplaire.

Le rendu une fois appliqué est loin d'être décevant : le gloss est satiné et confortable sans dessécher, quant au "blush", il s'applique sans traces apparentes et rend un coloris très soft, loin des poudres habituellement trop abricotées.

De quoi arborer une mine automnale fraîche sans tomber dans l'esprit dévastateur de Toussaint et ses no-make up days...

... Et sans pour autant oublier de prolonger l'effet boostant par une pause goûter qui le sera tout autant (être belle, oui, et se sentir bien aussi).


A rajouter dans votre shoppinglist du mois d'octobre : quelques Minis Rochers Suchard (déculpabilisant et au rapport couche croustillante/ganache fondante optimal) (et croyez-moi j'en ai bouffé du Rocher) et le dernier-né de la famille Kusmi Tea, à mi-chemin entre leur blockbuster "Detox" (qui existe désormais en sachets) (more pratique for the office) et des thés africains magiquement épicés.


Divin mélange de maté, thé vert et épices (cannelle, gingembre, cardamone), je suis devenue addict dès la première prise. En complément/remplacement de mon RedBull Light so mauvais pour la santé, il s'avère parfait; et sachez que cette mixture inédite sera disponible en ligne dès le 30/09.

Et comme une femme se doit de paraître reposée, en forme ET manucurée, voici une idée qui avait germé... Pour finir directement au coin des mauvais plans over-facturés.

Le point (de non retour) en question ? Le Minx Nail Bar installé chez Colette depuis le début de l'été. A 40€ la pose (il s'agit de vernis autocollant) (je vous en avais parlé
juste ici), et une tenue n'ayant pas dépassée les 5 jours, je dis non, et même gare à l'arnaque !


Malgré un catalogue de choix alléchant et kitchouille à mort (dans le bon sens du terme), je me suis rapidement ennuyée avec mes fleurettes aux ongles et j'ai encore plus rapidement été exaspérée par les détails décollés aux coins de chaque doigt.

La course au "it-beauty bar" ne passera pas par moi la prochaine fois. Et attention, suis remontée à bloc, maquillage au top et théine en stock.

F.B

Aucun commentaire: