vendredi 10 septembre 2010

Manucure Khaki #Chanel

"Les ongles et les cheveux sont donnés aux hommes pour leur fournir une occupation constante"
Alexis Tolstoï

La beauté des mains chez moi, c'est plutôt du genre ascenseur émotionnel. J'alterne les phases de repousse en mode régime Dukan (quand je m'y mets, c'est à fond, et sans m'autoriser le moindre écart de cuticule), aux phases plus "moignons" (beaucoup moins mignon) (voir même crado).


"Beauty digitalement aléatoire", mais définitivement convaincue depuis quelques voyages à New York City... Que voulez-vous, cette ville m'a refilée le goût de l'ongle parfait, avec ses beauty bars et autres nail spas à chaque corner, ses asiatiques à la minutie inégalable, et ses bancs de filles aux phallanges de poupée les 365 jours de l'année.

Le complexe de la manucure/pédicure, la sacro-sainte phobie de la kératine molle, la quête d'une élégance complète jusqu'au bout des ongles... Autant d'insights fumeux qui m'ont conduite à tester pas moins de 40 marques plus ou moins spécialistes et à rassembler une collection de vernis en tout genre (vais bientôt pouvoir ouvrir un musée en l'honneur de mes petits flacons colorés) (trois trousses géantes ne suffisent plus quant au stockage) (drame de l'Homme).

Dernière acquisition en date - ou comment céder aux diktats des papesses de la beauté sur papier glacé : deux opus de l'édition limitée automne/hiver 2010-2011 Chanel, le khaki vert et le khaki rose.


Dernièrement refroidie par cette dernière Maison du luxe (au rayon beauté, précisemment) (et ongles, plus précisemment) (à 25€ le produit, la qualité d'application n'était pas au rendez-vous), j'ai été très surprise par la qualité de ces nouveautés.

No traces, no rayures, no temps de séchage too much... Teintes incroyables, très originales (la version rosée est ma préférée), et introuvables chez mes amis tradis du Monoprix comme OPI.

Illustration Garance Doré

Le Graal digital, disponible uniquement en boutique avenue Montaigne, ou rue Cambon à Paris (vous pouvez d'ores et déjà potasser l'équation : édition limité + points de vente VIP = triple de prix minimum sur Ebay).

Autre alternative toute aussi manucure CSP++, le Minx Nail Bar, concept éphémère développé chez Colette (évidemment). Inventé en 2005 par Dawn Lynch-Goodwin et Janice Jordan en Californie, il s'agit d'un film qui s’applique par thermo-collage (sur ongles artificiels ou naturels), une technique assez révolutionnaire dans le monde de l’onglerie et de la mode (déjà vu chez Sephora, mais sans cette palette de possibilités).


Pas moins de 140 motifs différents pour se faire envie, des plus simples noir & blanc aux plus sophistiqués, tous ne craignant ni l’eau ni les chocs, et pouvant tenir une dizaine de jours pour les mains et jusqu’à trois semaines côté pieds.

Photo DeeDee

DeeDee a déjà essayé, et j'ai personnellement a-do-ré son motif blanc-bleu à pois, idéal associé au sempiternel jean et à un tee immaculé boosteur des restes de bronzage d'été.

Si vous souhaitez prendre rendez-vous, il suffit de le faire par échange de mail auprès de beauty@colette.fr jusqu'à fin septembre et de s'acquitter de 40€ pour 10 ongles (les deux mains en somme) (comptez 5€ pour un seul) (les infos ici).

Rentrée, oui, mais bien manucurée (sinon rien).

F.B

1 commentaire:

Des Histoires de Pieds... a dit…

Perso je reste très décue de la qualité des vernis Chanel (et Dior par la même occasion)...
OPI reste le plus tenace... LOL
Mais il est clair que les nouveaux kaki sont sublimes...
Je porte une préférence sur le kaki brun.. ;)