lundi 11 mai 2009

Mes meilleures ennemies

"Aime tes ennemis. C'est le meilleur moyen de leur porter sur les nerfs".
Bernard Werber

C'est parti pour le bazarpost du lundi sous la pluie.

Vous connaissez peut-être le problème existentiel de la fringue aimée, chouchoutée, adorée et payée (souvent au prix fort. L'amour avec un grand A diront certaines...), mais qui, malgré toutes vos tentatives d'apprenties-stylistes, ne vaut plus rien une fois enlevée de son cintre.

La pièce que vous affectionnez par-dessus tout et qui ne le vous rend absolument pas.

A l'instar de ce que vous pouvez voir dans le miroir: un corps de femme perdu dans une tunique informe même pas rattrapable reblousée avec une ceinture, un sweat à la Flashdance dont l'encolure vous fait plus ressembler à Arnold ou Willy qu'à la danseuse de l'année, une paire de shoes aux talons de 12, si belles aux pieds, mais seulement assise (pas la peine d'envisager ne serait-ce qu'un petit pas de danse... Malheureuse, ces chaussures ne sont pas faites pour marcher mais pour être admirées).

Dernièrement deux spécimens hantent mon dressing et surtout mes pensées fashion embrumées:

-Ma paire de sandales cage Minelli qui me donnent le vertige au bout de deux pas (à l'intérieur de chez moi).
Pas pu résister à l'appel de cette tendance 2009 après avoir vu les YSL sur Claudia et le shooting "Minty Minelli" de Punky B.

- Ma veste Heimstone grisée au col doré qui ne va avec rien, même pas un slim noir, la base de chez base.

Pourtant chinée à 7h du matin, thé vert, CB et cigarette à la main c'est une cure détox très personnelle sur WeLove après avoir passé une journée entière à lorgner dessus telle une diabétique devant une pièce montée de choux caramélisés.

Je ne désespère pas et me refuse à déposer mes merveilles sur Ebay. Qui sait...

Autre anecdote très fashion libido pour commencer cette semaine honteusement normale de cinq jours, avec another placebo trouvé par le plus grand des hasards dans une boutique Phildar.
Après avoir bavé devant cette ceinture cloutée Z&V à (retenez votre souffle) 190€ (inacceptable pour 85 cm de cuir légèrement forgé), j'ai craqué pour cette jolie copie à (vous pouvez expirez) 15€90.

Modèle Zadig&Voltaire

Modèle Phildar

Un week-end léger en somme, la carte bleue arrivant à maturation (le 9 du mois, très mauvais signe) et l'envie devenue pressante, de recycler mes vieux chiffons grâce à mes pièces "meilleures ennemies" pas encore défraîchies.

F.B

6 commentaires:

morisset a dit…

tu veux dire "saturation"?
"keep your friends close, but your ennemies close" (al pacino dans le parrain)

morisset a dit…

your ennemies closeR
:p

citizen a dit…

Pas mal le coup de la ceinture !!!
Phildar fallait y penser !
Autrement pour le gilet Heimstone, je suis persuadée qu'il est portable, peut-être pas un slim noir, mais un gris alors, genre gris délavé un peu, et un tshirt blanc, basique !!
On dirait même qu'il va bien avec les shoes minelli, mais on va pas tenter le diable non plus !! ;-)

Florence a dit…

morisset > non non, c'est bien "maturation". Je ne connais pas la saturation au niveau de la carte bancaire...!
Merci pour la Godfather quote.

Citizen > C'est vrai que sur la photo, on peut croire à une potentielle association ! Je vais tester avec slim gris délavé, merci pour le conseil ;-)

laure a dit…

top pour la ceinture!

dis, je souhaite te contacter mais ne trouve pas comment sur ton blog!

à bientôt,
Laure

Florence a dit…

laure > Voici mon mail: florencebest@gmail.com ! N'hésites pas !